DOUAI BOXING CLUB : site officiel du club de boxe de DOUAI - clubeo

Le Douaisien Mehdi Mouhib, officiellement classé nº1 français,

21 janvier 2018 - 10:14

Le Douaisien Mehdi Mouhib, officiellement classé nº1 français, se lance dans le grand bain

C’est maintenant officialisé sur le site de la Fédération Française de Boxe, le boxeur professionnel douaisien Mehdi « Coco » Mouhib est classé nº1 français dans la catégorie très relevée des welters (66,6 kg).

 

Invaincu chez les pros, le puncheur douaisien affiche un palmarès de quinze combats, quinze victoires dont neuf par KO. Sa dernière victoire date du mois de novembre où il a battu aux points le numéro 2 Steve Bloyer, ce qui lui a permis de prendre sa place au classement fédéral. Et pour la petite histoire, actuellement, c’est Yannick Dehez qui a pour challenger officiel Jordy Weiss qui est aussi challenger européen, il laisse donc obligatoirement sa place à Mehdi Mouhib.

«  On attendait ce moment depuis longtemps. Bien sûr, nous allons tout mettre en œuvre pour organiser le combat entre Mehdi Mouhib et Yannyck Dehez à Douai courant mars ou début avril à l’occasion du championnat du monde de Ségolène Lefebvre  », confie le coach Robert Pantigny.

« J’attendais ce classement avec impatience. J’ai beaucoup travaillé et sué pour avoir cette place de nº1. »

Mehdi Coco Mouhib savoure ce moment : «  J’attendais ce classement avec impatience. J’ai beaucoup travaillé et sué pour avoir cette place de nº1. Je remercie mon club et toutes les personnes qui croient en moi. Mon championnat de France approche, je n’ai pas une minute à perdre  ».

Boxeur exemplaire, il n’envisage pas l’échec. Âgé de 28 ans, cet enseignant en économie est arrivé au Boxing-club de Douai en 2002 pour se rapprocher de la faculté de droit où il était étudiant. Mehdi Coco, c’est le boxeur que beaucoup de coachs aimeraient avoir car respectueux, toujours prêt à aider, il est très droit dans la vie. Deux fois champion de France dans la catégorie amateur avec son premier club à Metz, il ne demande qu’une chose : récidiver cette année.

L’avis de son entraîneur, Robert Pantigny : «  Sportivement, ce sont des années de travail récompensées et il est en train de progresser à chaque préparation, à chaque combat. D’ailleurs, ce n’est pas pour rien que des champions en préparation viennent faire les sparings à Douai avec lui. En plus, il a un profil qui plaît au public tant ses combats sont engagés. Sur le ring, c’est un spartiate ! Et cerise sur le gâteau, il boxera à la maison devant son public. On ne pouvait espérer mieux  ».

Par Stephan Rybak (Clp) | Publié le 18/01/2018

Commentaires